La composition échiquéenne
        Féerie
        Échecs de Circé



Les modalités de renaissance Circé

Comment déterminer la case sur laquelle une pièce capturée renaît ?

Les échecs de Circé classiques dérivent des échecs orthodoxes par modification de la règle de capture. Au lieu de disparaître, la pièce capturée renaît quand c’est possible. Capture et renaissance sont deux opérations faisant parties, le plus souvent, du même coup simple. La renaissance se fait sur la case d’origine de la pièce capturée. Pour être complète, cette loi apparemment simple demande la promulgation de plusieurs décrets d’application.

En effet, on ne sait pas généralement quelle est la véritable case d’origine d’une pièce. Voici comment est définie par convention la case de renaissance d’une pièce, type par type :

  • Une Dame capturée renaît en « d1 » si elle est blanche et en « d8 » si elle est noire.
  • Une Tour renaît en « a1 » ou en « h1 » si elle est blanche. En « a1 », case noire, si elle est capturée sur une case noire, et en « h1 », case blanche, si elle est capturée sur une case blanche. De même, une Tour noire renaît en « a8 » ou en « h8 ». En « a8 », si elle est capturée sur une case blanche, si non en « h8 ».
  • Un Cavalier blanc renaît en « b1 » ou en « g1 ». En « b1 », case blanche, s’il est capturé sur une case blanche, et en « g1 », case noire, s’il est capturé sur une case noire. De même, un Cavalier noir renaît en « b8 » ou en « g8 » ; en « b8 », s’il est capturé sur une case noire, si non en « g8 ».
  • Un Fou blanc renaît en « c1 » ou en « f1 » ; en « c1 », s’il est capturé sur une case noire, si non en « f1 ». Un Fou noir renaît en « c8 » pour capture sur case blanche, si non en « f8 ».

N. B. : Ces cases de renaissance sont les mêmes, que les pièces soient issues de promotions ou non.

  • Les Pions blancs renaissent sur les cases de la deuxième traverse, les noirs sur la septième, la colonne de la case de renaissance étant la même que la colonne de la case où a lieu la capture.

Une pièce capturée ne renaît pas si sa case de renaissance est occupée. En particulier, une pièce capturée sur sa case de renaissance ne renaît pas.

Une pièce féerique est considérée comme une pièce de promotion : on décrète que sa case de renaissance est sa case de promotion. Ne sachant pas généralement quelle est la véritable case de promotion d’une pièce, on dit par convention que c’est la case de promotion des Pions du camp de la pièce capturée se trouvant sur la colonne de la case où a lieu la capture. Ainsi une Sauterelle blanche capturée à « d5 » renaîtra à « d8 », case de la colonne « d » où les Pions blancs sont promus. Voir aussi : Conventions pour les pièces féeriques.

Remarque

On a dit plus haut que l’on ne connaissait pas toujours la véritable case d’origine d’une pièce et que l’on avait défini des conventions. On peut dire que même si l’on connaît l’origine d’une pièce, sa case de renaissance sera la case définie par la convention et non par l’histoire. Ainsi au deuxième coup blanc de la partie 1. e4 Cb8 2. F×a6, le Cavalier noir ne renaît pas à « b8 », sa véritable case d’origine. Il disparaît, car sa case de renaissance théorique « g8 » est occupée.




Mot(s)-clé(s) :

-  Couleur des cases  -
-  Position initiale de la partie  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.