La composition échiquéenne
        Pièces
        Pièces diverses



Le Joker

Le Joker est une pièce à marche variable. Il joue comme la pièce adverse qui vient de jouer. Si c’est le Roi, le Joker joue comme un Régent. Si un Joker joue immédiatement après un Joker, le second Joker joue comme le premier.

Les parades des échecs aux Rois peuvent être de deux types, le type spécifique étant interdit selon les plus anciennes définitions du Joker :

  • Parade « classique » : On pare l’échec comme si le Joker était une pièce ordinaire dont le champ d’échec persiste après la parade
  • Parade « moderne » : La parade consiste à changer la marche du Joker.
PNG - 4 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les Noirs s’apprêtent à jouer un coup de Tour après lequel les Blancs joueront leur Joker de « h6 » à « e6 ».


PNG - 3.9 ko
Diagramme B

Diagramme B : Les Blancs viennent de jouer leur Joker de « h6 » à « e6 ». Les Noirs avait joué un coup de Tour immédiatement avant. Le Joker a les pouvoirs d’une Tour et fait échec.

Les Noirs peuvent parer l’échec en jouant Re8-d8 ou Re8-f8 (parade classique).

Les Noirs peuvent parer l’échec en jouant Pa7-a6 ou Pa7-a5, le champ d’échec du Joker est maintenant celui d’un Pion (parade moderne).

Les coups Re8-d7 et Re8-f7 sont des autoéchecs dans tous les cas, car le Joker acquiert les pouvoirs d’un Régent, pièce cumulant ceux du Vizir et du Fers.


Vérification par ordinateur

  • Alybadix
  • WinChloe



Mot(s)-clé(s) :

-  Pièce à marche variable  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.