La composition échiquéenne
        Échiquiers



La position miroir

La position miroir d’une position donnée s’obtient en remplaçant chaque pièce de cette position par son symétrique. Une symétrie médiane verticale donnera une position miroir verticale ; une symétrie médiane horizontale, une position miroir horizontale.

Position miroir verticale

PNG - 3.6 ko
Diagramme A

Diagramme A : On souhaite construire la position miroir verticale de cette position.


PNG - 4 ko
Diagramme B

Diagramme B : La ligne médiane qui coupe l’échiquier verticalement en deux parties égales servira d’axe de symétrie. « b7 » est symétrique de « g7 », « f4 » de « c4 » et « d2 » de « e2 ».


PNG - 3.6 ko
Diagramme C

Diagramme C : On a obtenu la position miroir de celle du Diagramme A en déplaçant le Roi noir en « b7 », le Cavalier en « f4 » et le Roi blanc en « d2 ».


Les positions miroir sont généralement équivalentes. Les Diagrammes D et E ci-dessous ne sont pas des positions miroir équivalentes si les Noirs ont conservé le droit de roquer.

PNG - 4.2 ko
Diagramme D


PNG - 4.2 ko
Diagramme E


Position miroir horizontale

Les positions du Diagramme F sont des positions miroir horizontales. En raison de la présence d’un Pion, elles ne sont pas équivalentes.

PNG - 6.3 ko
Diagramme F


Traductions

  • Allemand : Gespiegelte Stellung
  • Anglais : Mirrored position



Mot(s)-clé(s) :

-  Symétrie  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.