La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs Heffalumps

Aux échecs Heffalumps ou Mono-Heffalumps, deux pièces d’un même camp, y compris les Rois, qui s’observent réciproquement ne peuvent pas capturer et ne donnent pas échec sur leur ligne d’observation.

Illustration

PNG - 7.1 ko
Diagramme A

Diagramme A : Le trait est aux Blancs. Le Roi blanc et la Tour blanche s’observent réciproquement. Leur ligne d’observation est la droite qui passe par les centres des cases de la deuxième traverse. Le Roi blanc ne peut pas capturer le Pion « f2 ». La Tour ne peut pas capturer le Pion « a2 », mais peut capturer le Pion « d4 ».

Les deux Cavaliers s’observent réciproquement. Leur ligne d’observation est la droite passant par les centres des cases « d5 » et « f4 ». Le Cavalier « f4 » ne peut pas capturer le Pion « h3 », mais peut capturer le Pion « h5 ». Si le trait est aux Noirs, le Roi noir ne peut pas jouer en « c7 », mais peut jouer en « b6 ».

Voir : Bi-Heffalumps, Woozles, Bi-Woozles.

Vérification par ordinateur

  • Popeye
  • WinChloe (Mono-Heffalumps)



Mot(s)-clé(s) :

-  Observation  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.