La composition échiquéenne
        Pièces
        Sauteurs



Le Fou-lion

Le Fou-lion fait partie de la famille des Sauteurs ; c’est un Sauteur de type lion.

Le Fou-lion est un Sauteur. Pour jouer, le Fou-lion a besoin qu’un sautoir soit situé sur une des cases que pourrait atteindre un Fou partant de la même case que lui. Il faut de plus qu’il y ait au moins une case située juste au delà du sautoir dans le prolongement de la course d’avant sautoir et que cette case soit « accessible » (c’est-à-dire vide ou occupée par une pièce pouvant être capturée).

Pour le Fou-lion, un sautoir est constitué d’une seule pièce de couleur quelconque.

Description détaillée

Les définitions des autres Sauteurs sont moins détaillées. Les éléments donnés dans le développement qui suit peuvent servir à comprendre les caractéristiques de cette famille de pièces. Voir aussi : saut.

Le Fou-lion ne se déplace que par sauts et tout saut nécessite un sautoir. Il ne peut pas se déplacer si l’échiquier est vide.

PNG - 2.2 ko
Diagramme A

Le Diagramme A montre le « champ de sautoir » d’un Fou-lion placé en « c1 ». Ce champ est l’ensemble des cases marquées d’un « S ». Si une des cases de ce champ est occupée par une pièce quelconque, un saut au moins est possible. Voir ci-dessous les cas où plusieurs cases sont occupées.


PNG - 2.4 ko
Diagramme B

Diagramme B : Choisissons de placer une pièce (blanche ou noire) en « f4 » ; on sait que cette pièce permet au moins un saut puisque la case « f4 » fait partie du champ de sautoir. Comment le saut est-il exécuté ?

Avec un sautoir en « f4 », le Fou-Lion peut aller en « g5 » ou en « h6 ». Le jeu après le sautoir est une course de Fou. Ainsi, le Fou-Lion ne peut jouer en « h6 » que si « g5 » est vide.

On peut décomposer le coup du Fou-lion en deux mouvements :

  • Le Fou-Lion s’approche du sautoir comme un Fou (une pièce en « d2 » ou en « e3 » ferait perdre à la pièce « f4 » sa qualité de sautoir) et arrive jusqu’au-dessus du sautoir. Ce mouvement ne comporte aucune capture
  • À partir de « f4 », il part, toujours comme un Fou, le long de la même ligne. Il peut s’arrêter en « g5 » ou en « h6 ». Il peut capturer à son dernier pas. On comprend pourquoi « h6 » ne fait pas partie du champ de sautoir : le second temps du saut ne serait pas possible.
PNG - 2.7 ko
Diagramme C

Diagramme C : Le Fou-lion peut jouer en « g5 » ou en « h6 ».

PNG - 2.4 ko
Diagramme D

Diagramme D : Avec un Pion noir en « g5 », le Fou-Lion ne peut plus jouer en « h6 ». Il peut capturer le Pion « g5 ». Si le Pion « g5 » était blanc, le Fou-lion ne pourrait pas jouer.


PNG - 2.4 ko
Diagramme E

Diagramme E : Avec deux pièces en « e3 » et en « g5 », le Fou-Lion ne peut jouer qu’en « f4 » et, si elle est occupée par une pièce noire, sur la case « g5 ». La course d’après sautoir est coupée par la pièce « g5 ».

Il existe souvent un lien entre Coureurs et Sauteurs : le Fou-lion se déplace sur les diagonales, donc sur les mêmes lignes que le Fou. La Tour-lion est à la Tour ce que le Fou-lion est au Fou. La Dame-lion est appelée simplement Lion (Lion = Fou-lion + Tour-lion. ). À d’autres lignes de jeu correspondront d’autres pièces, comme le Noctambule-lion ou la Rose-lion.

Vérification par ordinateur

  • Alybadix
  • Popeye
  • WinChloe

Traductions

  • Allemand : Läufer-Lion
  • Anglais : Bishop-lion



Mot(s)-clé(s) :

-  Sauteur  -
-  Sauteur de type Lion  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.