La composition échiquéenne
        Féerie
        Buts féeriques



Qui perd gagne

On modifie le but ; la marche des pièces est restreinte.

Pour gagner, un camp doit se retrouver en situation de pat. Une position de pat est souvent une position ne comportant aucune pièce du camp vainqueur. On reprend le matériel des échecs orthodoxes, mais le mat n’existant pas, le Roi n’est pas une pièce royale, c’est un Régent, pièce cumulant les pouvoirs du Fers et du Vizir. Il peut être capturé comme une pièce ordinaire et peut se mettre en prise ; le roque n’existe pas. Un Pion peut être promu en Régent.

Les deux camps sont contraints de respecter une règle qui restreint le jeu. Le camp au trait est obligé de jouer un coup de capture s’il en existe au moins un. Le choix de la pièce qui capture et celui de la pièce capturée sont libres.

À noter

Il existe une façon de jouer à « qui perd gagne » qui respecte les règles des échecs classiques : celui qui gagne sera celui qui réussira à obliger l’adversaire à faire mat comme dans les problèmes inverses.

Vérification par ordinateur

  • Popeye
  • WinChloe

Traductions

  • Allemand : Schlagschach
  • Anglais : Losing chess
  • Italien : Scacchi Vinciperdi



Mot(s)-clé(s) :

-  Restriction  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.