La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs républicains

Aux échecs républicains, la position de départ du problème ne comporte aucun Roi. Si, juste après avoir joué, un camp peut parachuter le Roi adverse sur une case où il est en situation de mat, alors il peut le faire et le camp adverse est « mat ».

Dans la situation classique décrite ci-dessus, les deux camps sont traités de la même façon. On peut trouver des problèmes dans lesquels seul le Roi qui sera fait mat est absent de l’échiquier, l’autre Roi étant présent sur l’échiquier.

On demande que le mat soit « légal ». Voir l’exemple ci-dessous (Diagramme A).

Illustration

PNG - 4.3 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les blancs font mat en un coup.
Il semble qu’il y ait deux solutions : 1. Da1 (+ Roi noir « h8 ») et 1. Df6 (+ Roi noir « h8 »), mais seule la première solution est « légale », l’échec double au Roi noir « h8 » par Df6 et Cg6 ne pouvant être donné selon les règles orthodoxes.


PNG - 5.2 ko
Diagramme B

Le Diagramme B montre la position de mat. Le coup de mat se compose d’un coup ordinaire (ici Df1-a1) suivi du parachutage du Roi adverse (ici ↓Rh8).

Vérification par ordinateur

  • Popeye
  • WinChloe

Traductions

  • Allemand : Republikanerschach
  • Anglais : Republican chess



Mot(s)-clé(s) :

-  Parachutage  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.