La composition échiquéenne
        Pièces
        Coureurs



L’Archevêque

L’Archevêque est un Coureur se déplaçant comme un Fou, mais sa course ne s’arrête pas forcément quand il atteint une case du bord de l’échiquier. Arrivé sur une case du bord de l’échiquier, il peut poursuivre sa course en changeant de direction. Cette déviation est de 90°, au point central de la case du bord, comme s’il rebondissait à la manière d’une boule de billard. Après la déviation, il joue de nouveau comme un Fou. Il ne peut y avoir qu’un seul rebond par course. Par un rebond dans un coin (déviation de 180°), il peut revenir à sa case de départ.

PNG - 19.6 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les cases de l’échiquier sont remplacées par des points. L’Archevêque « c2 » peut jouer en « b3 » puis en « a4 » comme un Fou. Il peut alors poursuivre sa course : sa trajectoire est déviée de 90°. Il se retrouve d’abord sur la case « b5 », puis peut continuer sa route comme un Fou jusqu’à « e8 ».


PNG - 3 ko
Diagramme B

Diagramme B : Le chemin de l’Archevêque est montré sur un échiquier à cases : après le rebond, il se trouve sur des cases de même couleur que celles de la première partie de la course.


Comparaison entre le Cardinal et l’Archevêque

Le Cardinal rebondit sur un point du bord de l’échiquier.

PNG - 3.3 ko
Diagramme C

Diagramme C : Trajectoire du Cardinal à gauche et de l’Archevêque à droite.

Le Fou réfléchissant est un Archevêque pouvant rebondir plus d’une fois.

Vérification par ordinateur

  • Alybadix
  • Popeye (coup nul impossible)
  • WinChloe (coup nul possible)

Traductions

  • Allemand : Erzbischof
  • Anglais : Archbishop



Mot(s)-clé(s) :

-  Bord de l’échiquier  -
-  Coureur  -
-  Rebond  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.