La composition échiquéenne
        Féerie
        Échecs de Circé



Les échecs Circé symétriques

Les coups de capture sont modifiés.

La pièce capturée ne disparaît pas de l’échiquier, mais renaît quand c’est possible, c’est-à-dire si la case de renaissance qui sera déterminée est vide. La renaissance est une opération faisant partie du même coup simple que la capture.

Case de renaissance

La case de renaissance est la « case symétrique » de la case où a lieu la capture. Pour montrer ce qu’est la case symétrique d’une autre par rapport au centre de l’échiquier, on peut modifier l’échiquier en remplaçant les cases par des points.

PNG - 18.6 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les cases sont remplacées par leur point central. Le centre de l’échiquier est marqué en rouge : c’est le sommet commun des quatre cases du centre « d4 », « e4 », « e5 » et « d5 ».

PNG - 18.7 ko
Diagramme B

Diagramme B : Chaque centre de case a un symétrique par rapport au centre de l’échiquier. Par exemple, « e3 » est le symétrique de « d6 », « b2 » de « g7 », « a5 » de « h4 ».

Illustration

PNG - 4.2 ko
Diagramme C

Diagramme C : Les Noirs s’apprêtent à capturer le Pion blanc avec le Cavalier « c6 ». Le Diagramme D montre comment on peut décomposer ce coup.


Diagramme D ci-dessous : La première image reprend la position du Diagramme A. La case de renaissance d’une pièce capturée en « e7 » est « d2 ». Cette case est marquée. C’est sur cette case que renaîtra le Pion. La deuxième image montre la position après la capture « orthodoxe » du Pion par le Cavalier. Le Pion est placé dans la réserve « Circé ». La troisième image montre la position finale après le parachutage du Pion en « d2 ».

PNG - 9.4 ko
Diagramme D


Vérification par ordinateur

  • Alybadix
  • Popeye
  • WinChloe

Traductions

  • Allemand : Symmetriecirce
  • Anglais : Symmetric-Circe



Mot(s)-clé(s) :

-  Symétrie  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.