La composition échiquéenne
        Pièces
        Sauteurs



Le Contra-kangourou

Le Contra-kangourou fait partie des Contra-sauteurs

Comme le Kangourou, le Contra-kangourou a besoin pour jouer d’un « bloc-sautoir » constitué de deux pièces. Ces deux pièces peuvent être de couleur quelconque. Elles doivent être placées sur la même ligne orthogonale ou diagonale que le Contra-kangourou, voisines ou séparées d’un nombre quelconque de cases vides. L’une d’elles doit être voisine du Contra-kangourou.

Comme les sauts de Kangourou, les sauts de Contra-kangourou peuvent être décomposés en trois mouvements :

  • Le premier mouvement est un pas unique de Fou ou de Tour, sans capture, jusqu’au-dessus de la première pièce du bloc-sautoir (Le Contra-kangourou doit être sur une case voisine de cette première pièce)
  • Le deuxième mouvement est une course, sans capture, de même nature (Fou ou Tour) et de même direction que le premier mouvement jusqu’au-dessus de la seconde pièce du bloc-sautoir
  • Le troisième mouvement est une course de même nature (Fou ou Tour) et de même direction que les premier et deuxième mouvements, de longueur quelconque, avec capture possible au dernier pas.

Le Contra-kangourou joue comme un Kangourou-lion à condition que sa case de départ soit voisine du bloc-sautoir.

Illustrations

PNG - 4.9 ko
Diagramme A

Diagramme A : Le bloc-sautoir formé du Roi noir et du Pion « d7 » est voisin du Contra-kangourou « b7 ». Il lui permet de jouer de « e7 » à « h7 ».

N’étant pas au contact du Contra-kangourou, le bloc-sautoir formé du Pion « b5 » et du Roi blanc ne permet pas au Contra-kangourou de jouer.


PNG - 4.8 ko
Diagramme B

Diagramme B : Le bloc-sautoir formé du Pion « b5 » et du Roi blanc permet au Contra-kangourou de jouer en « b2 » et en « b1 ».





Mot(s)-clé(s) :

-  Contra-sauteur  -
-  Sauteur  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.