La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs à pièces dédoublables

Une pièce dédoublable est une entité se transformant en deux pièces de même nature et de même couleur par un coup de dédoublage. Le coup étant joué, une des deux pièces se trouve sur la case de la pièce dédoublable, l’autre a joué un coup ordinaire depuis cette même case.

Par exemple, un Cavalier dédoublable blanc donne par fission deux Cavaliers blancs. Si les Blancs décident de jouer un coup de cette pièce, un Cavalier ordinaire quitte la case occupée par le Cavalier dédoublable et un autre Cavalier ordinaire reste sur place.

Une pièce dédoublable est représentée par une pièce de même nature que celles qu’elle génère. Elle est placée dans une case à liseré pour la différencier des pièces ordinaires de même marche. Une pièce dédoublable porte le nom d’une pièce ordinaire ou féerique suivi de l’adjectif « dédoublable ».

Une pièce dédoublable joue un seul coup, le dédoublage étant obligatoire. En cela elle diffère d’une pièce à plusieurs composantes des Échecs d’Augsbourg.

Quand un Roi dédoublable a joué, deux Rois du même camp coexistent sur l’échiquier, la règle « Rex multiplex » s’applique.

Illustration

Diagramme A ci-dessous : Les Blancs vont jouer un coup de dédoublage dans la position de l’échiquier de gauche. L’image de droite montre la position obtenue après le coup Cf4.

PNG - 5.1 ko
Diagramme A


Vérification par ordinateur

  • WinChloe



Mot(s)-clé(s) :

-  Case quittée  -
-  Fission  -
-  Rex Multiplex  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.