La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs de Berkeley

On ajoute aux règles des échecs orthodoxes, une règle imposant de retirer, sans capture, certaines pièces de l’échiquier : ces disparitions spontanées frappent les pièces (sauf les Rois) qui ne sont pas observées par au moins une pièce, amie ou ennemie. Les disparitions ont lieu après un déplacement joué de façon orthodoxe et sont des opérations faisant parties du même coup simple que ce déplacement. Après chaque disparition, la situation change et peut entraîner d’autres disparitions (disparitions en chaîne). Un coup n’est joué que lorsqu’une position sans pièce non observée est atteinte.

Une pièce est observée si elle se trouve dans le champ de capture brut d’une autre pièce.

Quelle est la position de départ d’une partie ?

PNG - 16.8 ko
Diagramme A
La position n’est pas « stable »

Si l’on souhaite jouer une partie en appliquant les règles des échecs de Berkeley avec comme position de départ la position habituelle, on constate que la position ne paraît pas « légale ». En effet, des pièces ne sont pas observées. Avant même de laisser jouer les Blancs, il faudrait retirer les quatre Tours ?

PNG - 13.4 ko
Diagramme B
Position intermédiaire obtenue après le retrait des quatre Tours

Diagramme B : Position obtenue après le retrait des quatre Tours, seules pièces qui n’étaient pas observées. Mais cette position n’est pas celle d’où la partie peut commencer : on remarque que les huit pièces que les Tours observaient ne sont maintenant plus observées.

PNG - 11 ko
Diagramme C

Diagramme C : Après le retrait des huit pièces, il n’y a plus de pièces non observées. La partie peut commencer ?

On envisagera plutôt de trouver une position de début de partie stable comportant des Cavaliers et des Tours...

Traductions

  • Allemand : Berkeleian-Schach
  • Anglais : Berkeleian chess





Mot(s)-clé(s) :

-  Disparition  -
-  Observation  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.