La composition échiquéenne
        Œuvres
        Direct
        Direct orthodoxe
        Deux-coups orthodoxe



Deux-coups orthodoxe numéro 4
PNG - 10.1 ko
Comins Mansfield
The Problemist 1972
‡2 (10 + 10) C+

L’auteur est Comins Mansfield, la première publication de l’œuvre, The Problemist 1972, et l’énoncé, « Les Blancs jouent et font mat en deux coups ».


Quelle est la situation du Roi blanc ?

Pourquoi et comment examiner la situation du Roi blanc ?

Il est en sécurité. Le Pion « h6 » le protège d’un échec de la Tour noire. Le coup 1. h×g7 menace de faire mat par promotion du Pion « g7 », mais échoue à cause de 1. ... Th2 †. L’attaque 1. f×g7 échoue aussi : 1. ... Fc3 ! cloue le Pion « g7 ».

Quelle est la situation du Roi noir ?

Pourquoi et comment examiner la situation du Roi noir ?

Dans la position du diagramme, il ne peut pas jouer. Il y a trois vigiles : le Pion « b7 » (garde « c8 » et « a8 » si le Cavalier noir joue), le Cavalier « b5 » (garde « a7 » et soutient le Pion « d6 » pour l’attaque 1. d×c7), le Fou « a6 » est seul à garder « b7 » si le Pion « c6 » joue.

Comment peut-on attaquer le Roi noir ?

Nous avons déjà vu plusieurs attaques de Pions blancs lors de l’étude des situations des Rois. Leur disposition sur la sixième traverse nous incite tout naturellement à essayer tous les coups d’attaque possibles des Pions blancs

Solution


1. h×g7 ? Th2 †

1. F×g7 2. Fc3 !

1. g×f7 ? (menace f8 = D ou T) réfuté par 1. ... Fh5 ! (2. f8 = D † Fe8)

1. f×e7 ? (menace e8 = D ou T) réfuté par 1. ... Fh4 ! (2. e8 = D † Fd8)

1. e×d7 ? (menace d8 = D ou T) réfuté par 1. ... Fg4 ! (2. d8 = D † Fc8)

1. d×e7 ? (menace e8 = D ou T) réfuté par 1. ... Cb6 ! (2. d×c7 n’est plus possible et sur 2. e8 = D †, Cc8 !)

1. c×d7 ? (menace d8 = D ou T) réfuté par 1. ... T×a6 ! (2. d8 = D † R×b7)

PNG - 10.1 ko
Comins Mansfield
The Problemist 1972
‡2 (10 + 10) C+

Le Diagramme A montre la position après la clé : 1. e×f7 (menace f8 = D ou T). Sur la seule défense noire Ca8-b6, les Blancs font mat par 2. d×c7.

Les attaques blanches s’imposent. L’intérêt se trouve dans la recherche des défenses noires et des réfutations des essais blancs.






Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.