La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs Plus-value

Une simple restriction du jeu des Noirs permet de passer des échecs orthodoxes aux échecs Plus-values.

Les Noirs doivent jouer en priorité un coup choisi parmi les coups légaux ayant la plus grande valeur. On mesure cette valeur en points. Ce sont certaines caractéristiques d’un coup qui déterminent sa valeur.

On attribue un point à un coup si c’est :

  • un double pas de Pion
  • une capture
  • un roque
  • un échec simple
  • une promotion

On attribue deux points si c’est :

  • une prise en passant
  • un échec double

Un coup noir donné peut présenter une ou plusieurs de ces caractéristiques ; les points correspondants sont additionnés et déterminent la valeur et le rang du coup. Un coup noir n’ayant aucune de ces caractéristiques occupe le dernier rang.

Illustration

PNG - 5.9 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les Noirs ont le trait. Ils doivent jouer d×c1 = C ††. C’est un coup de capture avec promotion donnant échec double, avec un total de quatre points.

Les autres coups :

  • Tout autre promotion du Pion « d2 » totalise trois points, car l’échec est simple
  • Le grand roque avec échec vaut deux points
  • Le coup T×c1, un point.
  • Le double pas de Pion g7-g5, 1 point
  • Ta8-d8 † et Ta8-a3 †, chacun un point
  • Tous les autres coups, zéro point.

Dérivés

  • Échecs Plus-value blanc : La règle s’applique aux Blancs
  • Double plus-value = échecs Plus-value (noir) + échecs Plus-value blanc.

Vérification par ordinateur

  • WinChloe (Plus-value, Plus-value blanc)

Traductions

  • Allemand : Mehrwertschach
  • Anglais : Added Value chess



Mot(s)-clé(s) :

-  Restriction  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.