La composition échiquéenne
        Énoncés
        Buts



L’autopat

Un camp est en position d’autopat quand, alors qu’il vient de jouer, il ne peut jouer aucun coup légal si on lui donne de nouveau le trait.

Une position d’autopat est, en apparence, une position de pat classique. Ce qui la caractérise, c’est que le camp en position bloquée vient de jouer et que l’autre camp pourrait jouer (à moins que l’on soit en présence d’une position de pat double).

PNG - 4.6 ko
Diagramme A
Les Blancs ont le trait. Ils jouent un coup, et on obtient une position d’autopat

Les Blancs jouent un coup et atteignent une position d’autopat. La solution est 1. g4 != (!= est le symbole de l’autopat). Le Diagramme B montre la position obtenue.


PNG - 4.2 ko
Diagramme B
Les Blancs viennent de jouer. Autopat

La position du Diagramme B est une position d’autopat, car les Blancs viennent de jouer. Si le trait était aux Blancs, ce serait une simple position de pat.


Remarques

  • L’autopat peut être obtenu par un jeu orthodoxe, contrairement à l’automat.
  • Dans le déroulement d’un problème direct montrant le thème Kling, les Blancs exécutent une manœuvre d’autopat que les Noirs peuvent lever ou non.

Vérification par ordinateur

Traductions

  • Allemand : Eigenpatt
  • Anglais : Auto stalemate





Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.