La composition échiquéenne
        Féerie



La royauté et les pièces royales

Le Roi du jeu classique est une pièce particulière. C’est elle qui est traquée par l’adversaire, sera victime du mat et n’a pas le droit de se mettre en prise ou d’y rester... Nous dirons que c’est la « royauté » qui la différencie des autres pièces.

On peut conférer cette dignité à une autre pièce ou, ce qui est presque équivalent, modifier les possibilités de mouvements du Roi ordinaire. On obtient ainsi des « pièces royales ».

Exemples féeriques

  • Un Roi super-transmuté se transforme en une pièce sans pouvoir royal de même nature que la pièce qui lui donne échec.
  • Le Maharajah est une Amazone royale.

Traductions

  • Allemand : Königlicher Stein
  • Anglais : Royal piece



Mot(s)-clé(s) :

-  Royauté  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.