La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs atomiques brésiliens

En plus des coups orthodoxes, on peut jouer des coups d’un type particulier, les coups atomiques.

Un coup atomique est le mouvement d’une pièce qui prend la place d’une pièce de son propre camp et la repousse. La première pièce est appelée pièce active, la seconde, pièce passive.

Un coup atomique a deux composantes :

  • La première est un déplacement de la pièce active (selon sa marche habituelle). Sa case d’arrivée est la case de la pièce qui sera repoussée.
  • La seconde est un déplacement de la pièce passive en réaction à celui de la pièce active. Si la pièce active est un Coureur, la pièce passive est déplacée d’une case dans la continuité du mouvement de la pièce active (Si le déplacement de la pièce active a été une course de Fou, la seconde composante est un bond de Fers de même direction ; si le déplacement de la pièce active a été une course de Tour, la seconde composante est un bond de Vizir de même direction). Si la pièce active est un Bondisseur ou un Pion, la pièce passive fait un bond équipollent à celui de la pièce active. Un Pion peut seulement repousser les pièces d’une case en diagonale comme un Fers. La seconde composante peut être une capture.

Un bloc de pièces peut être poussé. Un bloc de pièce est constitué uniquement de pièces de même couleur que la pièce active. Elles sont côte à côte sur la même ligne dans la continuité de la trajectoire de la pièce active.

Un Roi ne peut pas être la pièce active d’un coup atomique, mais peut en être une pièce passive. Les pièces ne peuvent pas être poussées hors de l’échiquier.

Pions dépaysés

  • Un Pion ne peut pas être poussé sur une case de la première traverse de leur camp
  • Il est promu dans les conditions habituelles s’il est poussé sur une case de promotion.

Illustration

PNG - 4.4 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les Blancs s’apprêtent à jouer le coup atomique « Ta6-a3 → Fa2 ». Le Diagramme B présente la décomposition de ce coup.

Diagramme B ci-dessous : La première image reprend la position du Diagramme A. La deuxième image montre la position intermédiaire obtenue après le déplacement de la Tour sur la case du Fou. La troisième image montre la position finale après le déplacement du Fou d’un pas de Tour depuis la case « a3 » où a eu lieu le choc, dans la même direction que la course de Tour.

PNG - 10 ko
Diagramme B


Voir : Tank, Échecs Dynamo.






Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.