La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs Élimination

En plus des coups orthodoxes, on peut jouer des coups d’un type particulier. Sont possibles des coups consistant en une seule opération : le retrait de l’échiquier d’une pièce quelconque de son propre camp, sauf le Roi. On autorise l’un des camps ou les deux à jouer ce type de coups (Élimination = Élimination blanc + Élimination noir).

Exemple

PNG - 7.3 ko
Hans Gruber
feenschach 1981
h‡2 (5 + 5) C+
Échecs Élimination

L’auteur est Hans Gruber, la première publication de l’œuvre, feenschach en 1981, et l’énoncé, « Les Noirs jouent et aident les Blancs à faire mat en deux coups », avec la condition « Échecs Élimination ».
Solution :

PNG - 5.4 ko
Tableau de mat

Chaque camp retire deux pièces. 1. -Te6 -c4 2. -e5 -c3 ‡

Voir : Échecs Élimination Circé où la pièce retirée est replacée aussitôt sur sa case d’origine selon les modalités Circé classiques.

Vérification par ordinateur

  • WinChloe

Traductions

  • Allemand : Eliminationsschach
  • Anglais : Elimination chess





Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.