La composition échiquéenne
        Œuvres
        Direct
        Direct orthodoxe
        Multicoups orthodoxe



Problème multicoups numéro 1

Dans ce qui suit est exposée la solution détaillée d’un problème direct multicoups.

PNG - 8 ko
Stefan Schneider
Deutsche Schachzeitung 1956
1er Prix
‡ 10 (6 + 4)

L’auteur est Stefan Schneider, la première publication de l’œuvre, Deutsche Schachzeitung en 1956 (Le
1er Prix lui a été décerné), et l’énoncé, « Les Blancs jouent et font mat en dix coups ».

Quelle est la situation du Roi blanc ?

(Pourquoi et comment examiner la situation du Roi blanc ?)

Le Roi blanc est à l’abri des attaques « courtes » des pièces noires. Il garde seul deux cases du réseau de mat du Roi noir (« d5 » et « d6 »).

Quelle est la situation du Roi noir ?

Le Roi noir ne dispose d’aucune case de fuite : il est emprisonné dans un réseau de mat « primaire ». Nous verrons qu’il y a un réseau « secondaire » ou « étendu ».

Indices

Des particularités de la position nous permettent de penser que l’on va faire « danser » le Roi noir plutôt que laisser jouer d’autres pièces noires.

  • On peut remarquer qu’il y a un « réseau étendu » c’est-à-dire un réseau plus grand que le réseau primaire. Si le Roi fuit sur certaines cases, il est encore emprisonné. Ce réseau est élégamment et économiquement bâti. Il n’y a pas de Pions noirs ni de Pions blancs hors-jeu utilisés pour le constituer.
  • Les Noirs vont jouer neuf coups au cours de la solution. Quelles pièces sont les pièces noires qui vont jouer ? Il est peu probable qu’on « active » le Cavalier noir ou le Pion noir « h2 » qui viendraient détruire le réseau fragile où est placé le Roi noir. Reste donc le Roi noir comme acteur de son camp.
  • Le coup 1. ... h1 = D est un fort coup de défense, il est efficace sur certains coups trop timides des Blancs.

Attaques

Toutes les pièces blanches, y compris le Roi blanc, mais sauf le Pion « f2 », participent à la constitution du réseau de mat du Roi noir. Les Blancs ont à peine plus de forces que ce que nécessite la constitution du réseau de mat. Peu de forces peuvent alimenter une attaque « extérieure ». On en déduit que l’on devra réorganiser les forces blanches constituant le réseau de mat du diagramme, mettre en jeu le Pion« f2 »...

L’attaque 1. f5† qui sacrifie le Cavalier « e5 » est audacieuse et donc difficile à voir. Sur 1. ... R×e5, le coup associé 2. ... f4† échoue seulement à cause de la présence d’un Pion noir en « g4 » qui capture le Pion « f4 » en passant. Les Blancs peuvent chercher à supprimer le Pion noir gênant puis jouer ensuite l’attaque.

Solution

La solution consiste en un harcèlement du Roi noir qui aboutit à la capture du Pion noir « g4 ». On exploite le réseau étendu. Grâce à des échecs et des menaces de mat, les Blancs font « danser » le Roi noir et réussissent à capturer le Pion au sixième coup sans donner l’occasion aux Noirs de se défendre en jouant leur Cavalier ou leur Pion « h2 ». Cela permettra de mettre le Pion « f2 » en jeu de façon efficace. Les Blancs, qui ne peuvent avec leur seul Fou « c2 » garder les trois cases « e6 », « f5 » et « e4 », ont besoin du Pion « f4 » pour garder « e6 ».

PNG - 8.1 ko
Diagramme A

Le Diagramme A montre le réseau étendu. Les cases marquées constituent trois réseaux primaires intriqués pour les trois cases « e6 », « f5 » et « e4 ».

Solution :

1. Fa4 ! (menace 2. Fd7 ‡) Rf5

2. Fd7 † Re4

3. Fe8 (menace 4. Fg6 ‡) Rf5

4. Fg6 † Re6

5. Fh5 (menace 6. F×g4 ‡) Rf5

6. F×g4 † Re4

7. Fd1 (menace 8. Fc2 ‡) Rf5

8. Fc2 † Re6

9. f5 † R×e5

10. f4 ‡

Portable Game Notation - 502 octets

Pour voir le déroulement de la solution, cliquer sur l’icone ci-contre (Un logiciel lisant les fichiers PGN doit être installé sur votre ordinateur) ou utiliser Youtube : http://youtu.be/3IlY2PJm4d0.

Voir les autres autres vidéos.

Thématique

  • Ce problème présente une structure « logique » : Un essai échoue (1. f5 †) ; on joue un avant-plan (les huit premiers coups) qui prépare cette même attaque et lui permet de réussir.
  • Il présente le thème du pendule (mouvements de va-et-vient du Roi noir).





Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.