La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs à swapping Kings

En plus des coups ordinaires, on peut jouer des coups d’un type particulier. Ces coups se composent de deux opérations :

  • Un coup ordinaire donnant échec au Roi adverse
  • L’échange de places des deux Rois.

C’est parce que le Roi adverse est « en échec » dans la position intermédiaire que l’échange de places des Rois se produit. Cet échange est obligatoire.

Remarques

  • On dit qu’après la première composante le Roi adverse est en échec. À vrai dire, il est observé. Il ne peut être véritablement en échec qu’à la fin d’un coup.
  • La première composante peut être un autoéchec si la seconde l’annule.

Décomposition d’un coup « swapping Kings »

PNG - 3.6 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les Blancs s’apprêtent à jouer leur Cavalier en « c3 ».

Diagramme B ci-dessous : Le dessin de gauche reprend la position du Diagramme A. Les Blancs jouent le coup « ordinaire » Cb1-c3. Le deuxième dessin montre la position intermédiaire où le Cavalier donne échec au Roi noir. Plus exactement le Cavalier observe le Roi noir. De ce fait, les Rois échangent leurs places. On obtient la position finale du troisième dessin.

PNG - 9.4 ko
Diagramme B
Décomposition d’un coup « swapping Kings »

Diagramme C ci-dessous : Le Roi blanc est en « d1 ». Le coup Cb1-c3 est un véritable coup d’échec au Roi noir.

PNG - 9.5 ko
Diagramme C


Diagramme D ci-dessous : La Tour noire en « a1 » n’empêche pas le Cavalier de jouer en « c3 ». L’autoéchec de la position intermédiaire est illusoire. Il s’efface après l’échange des Rois.

PNG - 10.7 ko
Diagramme D


Roque

Un Roi a le droit de roquer s’il est arrivé sur sa case d’origine par échange et n’a pas joué depuis.

Vérification par ordinateur

  • Popeye (« RoisOscillant » type C)
  • WinChloe



Mot(s)-clé(s) :

-  Échange de places  -
-  Échec  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.