La composition échiquéenne
        Pièces
        Sauteurs



Les Sauteurs de type Lion

Un « Sauteur de type Lion » ou « Sauteur prolongé » est dérivé d’un Coureur ou, plus généralement, d’un Sauteur de type Sauterelle.

Décomposition d’un saut

S’il est dérivé d’un Coureur, le saut d’un Sauteur de type Lion peut être décomposé en deux mouvements :

  • Le premier mouvement est une course, d’un nombre de pas quelconque, du Coureur associé jusqu’au-dessus du sautoir, sans capture
  • Le second mouvement est une course de même nature que la précédente jouée, depuis le sautoir, dans la continuité de la première, d’un nombre de pas quelconque. Ce second mouvement peut être une capture.

Le second mouvement est dans la continuité du premier : cela signifie que si l’on « fusionne » les deux mouvements, avec retrait du sautoir, on obtient une course du Coureur.

S’il est dérivé d’un Sauteur de type Sauterelle, le second mouvement est prolongé. Par exemple, le second mouvement d’un saut du Sauteur de type Lion dérivant de l’Élan est une course de Fou ou de Tour dans la même direction que le pas que jouerait l’Élan.

La formule du Sauteur de type Lion dérivé du Coureur-(m,n) est « Sauteur prolongé-(n,m) ».

Exemple

Le Boy-scout-lion b1 peut jouer, grâce au sautoir d1 en e2, f1, g2 et h1. Voir : Boy-scout.

Schématiquement, la course d’un Coureur est transformée en saut du Sauteur de type Lion correspondant en ajoutant un sautoir sur une case du chemin, de la deuxième à l’avant-dernière.




Mot(s)-clé(s) :

-  Sauteur  -
-  Sauteur de type Lion  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.