La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs Yin-yang

Une restriction de la marche des pièces fondée sur l’occupation qu’elles font de l’échiquier permet de passer des échecs orthodoxes aux échecs Yin-yang.

Pour chaque position atteinte, on détermine combien de cases de chaque couleur sont occupées. S’il y a autant de cases blanches que de cases noires occupées, on dit que la position est équilibrée.

Si un camp est au trait et que la position est équilibrée, il peut rompre l’équilibre par son coup. Si un camp est au trait et que la position est déséquilibrée (par le coup précédent), il doit le rétablir immédiatement. Si ce n’est pas possible, ce camp est en position de « pat » (pat féerique) : le manque de coup rétablissant l’équilibre n’autorise pas le jeu de n’importe quel autre coup, même pour parer un échec.

Traductions

  • Allemand : Yin-Yang-Schach
  • Anglais : Yin-Yang chess



Mot(s)-clé(s) :

-  Couleur des cases  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.