La composition échiquéenne
        Féerie



Criss-cross chess

Une simple restriction des règles du jeu permet de passer des échecs orthodoxes au « Criss-cross chess ».

Au déplacement d’une pièce correspond une ligne droite passant par le centre de la case de départ et celui de la case d’arrivée et allant d’un bord à l’autre de l’échiquier. Pour qu’il soit jouable, la ligne associée à un coup que l’on envisage de jouer doit croiser sur l’échiquier la ligne du coup précédent. Si le camp au trait ne peut pas respecter cette règle, c’est une situation de pat.

L’échec au Roi est féerique. Seuls les coups respectant la nouvelle règle peuvent menacer le Roi adverse.

Illustration

PNG - 5 ko
Diagramme A

Diagramme A : La Tour noire vient de jouer en « b6 » depuis une case de la colonne « b ». C’est donc la ligne droite passant par le centre des cases de cette colonne qui devra être croisée par la ligne du coup suivant. S’ils veulent jouer leur Fou, les Blancs pourront choisir seulement entre les coups l’amenant sur l’une des cases de la diagonale b8-h2, car la ligne du coup de Fou (h2-b8) croise la ligne de la Tour (b1-b8).

Le Roi blanc peut jouer en « d1 », « f1 » ou « d2 », mais pas en « e2 » ni en « f2 ».




Mot(s)-clé(s) :

-  Restriction  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.