La composition échiquéenne
        Passé



Les règles et le passé

Les règles du jeu qui intéressent les rétroanalystes font référence au temps, àdes moments différents de la partie. Des conventions sont nécessaires quand le passé n’est pas connu avec précision. Les règles suivantes des échecs orthodoxes inspirent les rétroanalystes :

  • La parade immédiate de l’échec au Roi est obligatoire
  • La règle des 50 coups : Une partie peut être déclarée nulle si les deux camps n’ont joué ni coups de Pions ni coups de capture sur 100 coups simples consécutifs. Dans le domaine de la rétroanalyse, la partie est nulle si on atteint une position qui, pour être générée, exige que soient joués 100 coups simples parmi lesquels ne figurent ni coups de Pions ni capture ni roque.
  • La survenue de trois positions identiques (avec même camp au trait, mêmes droits pour les roques et la prise en passant)

Le champ des échecs féeriques est très vastes ; les rétroanalystes y trouvent des moyens d’expression nouveaux.






Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.