La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs à pièces paralysantes

Une pièce paralysante, qui a les pouvoirs de déplacement d’une pièce orthodoxe ou féerique, a les caractéristiques suivantes :

  • Elle ne peut pas capturer
  • Elle a le pouvoir de paralyser les pièces adverses (ordinaires ou paralysantes) qu’elle observe. Elle conserve ce pouvoir quand elle est elle-même paralysée.

Un Pion paralysant est promu en une pièce paralysante.

Le roque est impossible si ce coup ferait passer le Roi sur une case observée par une pièce paralysante adverse.

Une pièce paralysante est représentée par le dessin de la pièce dont elle a la marche. Elle est placée dans une case à liseré.

Popeye exige un mat absolu de façon standard : Un camp est dans une situation de mat absolu si, quel que soit le coup qu’il joue (il faut qu’il y ait au moins un coup, ce coup laissant le Roi en prise), son Roi peut être capturé.

Illustrations

PNG - 3.9 ko
Diagramme A

Diagramme A : Le Pion noir paralysant « d4 » ne peut pas capturer la Tour blanche « e3 », mais il la paralyse. Elle ne donne pas échec au Roi noir.

Diagramme B ci-dessous : L’image de gauche montre une position de mat ordinaire. Elle a toutefois une particularité : le Roi blanc est paralysé par le Pion « d4 ». Si l’on veut faire jouer les Blancs dans cette position, on constate qu’ils ne disposent d’aucun coup. Le jeu est arrêté et la Tour ne peut pas capturer le Roi. Ce n’est donc pas un mat absolu.

L’image de droite montre une position de mat absolu. Ici, les Blancs peuvent jouer un coup de Pion rendant effective la capture de leur Roi par la Tour au coup suivant.

PNG - 5 ko
Diagramme B


Vérification par ordinateur

  • Popeye (mat = mat absolu)
  • WinChloe (mat « ordinaire », mat absolu)



Mot(s)-clé(s) :

-  Observation  -
-  Paralysie  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.