La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs nostalgiques

En plus des coups orthodoxes, on peut jouer des coups d’un type particulier appelés « coups nostalgiques ».

Un coup nostalgique consiste en un déplacement, avec ou sans capture, d’une pièce du camp au trait vers sa case d’origine selon la marche de la Dame. La marche de la Dame est adoptée quelle que soit la marche propre de la pièce qui joue un coup nostalgique.

La case d’origine d’une pièce est définie selon les modalités Circé classiques. Quand un déplacement de ce type est possible et légal, il est obligatoire de le jouer. Si plusieurs coups de ce type sont possibles, le camp au trait choisit librement un de ces coups. Le déplacement est l’unique composante du coup. Un coup nostalgique peut être aussi joué par un Roi, la case de renaissance du Roi blanc étant « e1 » et celle du Roi noir « e8 ».

Un Roi n’est pas attaqué par une pièce adverse devant jouer un coup nostalgique sauf si ce Roi est précisément sur la case d’arrivée de ce coup.

Illustration

PNG - 4.6 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les Blancs sont au trait. Trois coups nostalgiques sont jouables : Fc4-f1 (et non Fc4-c1, car « c4 » et « c1 » sont de couleurs différentes), Cg3-g1 et Re6-e1. Après Cg1-g3, le Roi noir dispose de cinq coups, le Roi blanc n’attaquant pas les trois cases « d7 », « e7 » et « f7 » du fait que les Blancs seront de nouveau obligés de jouer un coup nostalgique.

Voir : Échecs Retour, Roi nostalgique.

Vérification par ordinateur

  • WinChloe





Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.