La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs à Rois KoBul

Certains coups de capture sont modifiés. Les autres coups sont ordinaires.

Chaque camp possède une pièce royale à marche variable qui peut avoir les pouvoirs de déplacement d’un Régent (Roi ordinaire), d’une figure orthodoxe (Dame, Tour, Fou ou Cavalier) et éventuellement d’une pièce féerique. Un coup de capture particulier aux échecs à Rois KoBul est composé des opérations d’un coup de capture orthodoxe (déplacement et disparition) et d’un changement de nature de la pièce royale adverse.

Le changement de nature dépend de la nature de la pièce capturée :

  • Un camp qui capture une figure (ou une pièce féerique) provoque la transformation de la pièce royale adverse en une pièce royale de même marche que la pièce capturée, si elle n’a pas déjà cette marche. La pièce royale ne change pas de couleur.
  • Un camp qui capture un Pion provoque la transformation de la pièce royale adverse en Roi ordinaire, si elle n’en est pas déjà un. La pièce royale ne change pas de couleur.

Une capture peut être interdite pour une raison particulière à ce genre : ce serait un autoéchec du fait de la transformation de la pièce royale adverse.

Illustrations

PNG - 6.3 ko
Diagramme A

Diagramme A : Les Blancs sont au trait. Ils s’apprêtent à jouer leur Cavalier. Les Diagrammes B et C montrent les décompositions des deux coups blancs Ca6 × Cc5 et Ca6 × Pc7.

La capture Ca6 × Tb8 est interdite, car c’est un autoéchec : la pièce royale noire d8 devient une Tour royale et attaque la pièce royale blanche d1.

La pièce royale noire ayant la marche d’un Fou, la capture Ca6 × Fb4 équivaut à une capture orthodoxe.

Diagramme B ci-dessous : L’image de gauche reprend la position du Diagramme A. L’image du milieu montre la position intermédiaire obtenue après la capture orthodoxe du Cavalier noir par le Cavalier blanc. L’image de droite montre la position finale obtenue après mutation de la pièce royale noire en Cavalier royal.

PNG - 12.7 ko
Diagramme B


Diagramme C ci-dessous : L’image de gauche reprend la position du Diagramme A. L’image du milieu montre la position intermédiaire obtenue après la capture orthodoxe du Pion noir par le Cavalier blanc. L’image de droite montre la position finale obtenue après mutation de la pièce royale noire en Roi ordinaire (Régent royal).

PNG - 13.1 ko
Diagramme C


Exemple

PNG - 4.6 ko
Diyan Kostadinov
Annonce du 1er Tournoi Vin bulgare 2010
h ‡ 2 (2 + 5)
Échecs à Rois KoBul
a) Diagramme b) Déplacer le Pion noir « a7 » en « b2 »

L’auteur est Diyan Kostadinov, la première publication de l’œuvre, Annonce du 1er Tournoi Vin bulgare, Héraklion en 2010, et l’énoncé, « Les Noirs jouent et aident les Blancs à faire mat en deux coups », avec la condition échecs à Rois KoBul. Une solution par position.

Le Diagramme D ci-dessous montre les deux positions jumelles, position a à gauche et position b à droite. Elles correspondent chacune à un problème à résoudre.

PNG - 6.2 ko
Diagramme D


PNG - 3.6 ko
Diagramme E

Le Diagramme E montre la position de mat du problème a. Solution : 1. b5 Ta4 2. CR × Ta4 (Rb7 = Tour Royale) TR × Pa7 (CRa4 = Roi ordinaire) ‡.

PNG - 3.6 ko
Diagramme F

Le Diagramme F montre la position de mat du problème b. Solution : 1. CR × Ta2 (Rb7 = Tour Royale) TR × Pb6 (CRa2 = Roi ordinaire) 2. Ra3 TRa6 ‡.




Mot(s)-clé(s) :

-  Capture  -
-  Pièce à marche variable  -
-  Royauté  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.