La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs basques

En plus des coups orthodoxes, on peut jouer des coups d’un type particulier. Un coup de ce type peut être joué par un camp quand il n’a plus que son Roi. Ce « coup basque » est un coup composé constitué de deux opérations :

  • Déplacement du Roi dépouillé qui atteint, depuis une case quelconque, une case de la huitième traverse de son camp (huitième traverse pour le Roi blanc et première pour le Roi noir)
  • Apparition sur la case de la deuxième rangée de la colonne où vient d’arriver le Roi d’un Pion du même camp (si cette case est vide). Cette apparition est automatique (elle ne peut pas ne pas avoir lieu à l’initiative d’un camp ou des deux).

Dans la position de départ d’un problème, on doit considérer qu’un camp à Roi dépouillé n’a pas utilisé son coup basque. Un seul coup basque par camp est possible.

Décomposition d’un coup basque

Diagramme A ci-dessous :

  • La première image donne la position avant le coup basque. Les Blancs s’apprêtent à jouer le coup Rc8.
  • La deuxième image montre la position intermédiaire obtenue après le déplacement du Roi.
  • La troisième image montre la position finale. Un Pion blanc est apparu sur la rangée d’origine des Pions blancs, dans la colonne où se trouve maintenant le Roi blanc.
PNG - 8.2 ko
Diagramme A
Décomposition d’un coup basque


Vérification par ordinateur

  • WinChloe

Traductions

  • Allemand : Baskenschach
  • Anglais : Basque chess



Mot(s)-clé(s) :

-  Naissance  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.