La composition échiquéenne
        Passé
        Jeu rétrograde



La notation des rétrocoups

Voici le début d’une partie : 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 a6 4. Fa4 Cf6 5. 0-0 Fe7 6. Te1 b5 7. Fb3 d6. On obtient la position du Diagramme « Espagnole ».

PNG - 16.7 ko
Espagnole

Le jeu rétrograde correspondant est généralement écrit en utilisant la notation algébrique non abrégée, c’est-à-dire en donnant pour chaque coup la case de départ des pièces. En effet, la case de départ est la case d’arrivée si l’on joue à l’envers. Et on doit connaître la case d’arrivée pour mener le rétrojeu. On doit aussi indiquer la nature de toute pièce décapturée.

On place les coups dans l’ordre inverse. Mais on place le coup blanc avant le coup noir (les coups simples ne sont pas rangés dans l’ordre inverse strict).

7. Fa4-b3 d7-d6 6. Tf1-e1 b7-b5 5. 0-0 Ff8-e7 4. Fb5-a4 Cg8-f6 3. Ff1-b5 a7-a6 2. Cg1-f3 Cb8-c6 1. e2-e4 e7-e5

Ici on connaît le numéro des coups dans la partie. Ce n’est généralement pas le cas, on alors numérote différemment : -1. Fa4-b3 d7-d6 -2. Tf1-e1 b7-b5 -3. 0-0 Ff8-e7 -4. Fb5-a4 Cg8-f6 -5. Ff1-b5 a7-a6...






Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.