La composition échiquéenne



La critique

Les amateurs de composition échiquéenne cherchent à partager l’intérêt qu’ils ont pour les œuvres de leur art avec les joueurs d’échecs, car ceux-ci connaissent les règles du jeu et sont donc à moitié initiés. On peut tenter de comparer les critères de beauté d’une partie d’échecs à ceux d’un problème (Voir : Beauté, partie et problème).

Les personnes ne pratiquant pas le jeu d’échecs abordent parfois la discipline par le biais des récréations mathématiques. Il apprécieront d’abord peut-être davantage la profondeur des raisonnements mathématiques menant à la solution que, par exemple, le raffinement d’une manœuvre de mat.

La formation du goût des amateurs de problèmes se fait à la lecture d’ouvrages d’initiation, de jugements de concours de compositions. L’apprenti doit savoir ce qu’est l’armature mathématique, technique, d’une composition et comprendre ce qui en fait l’intérêt et le charme, comme un amateur de poésie s’initie à la versification et à l’art poétique.



Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : e-chekk.