La composition échiquéenne
        Pièces
        Pièces diverses



Les pièces argentines

On appelle « pièces argentines » des pièces hybrides se déplaçant en capturant à la manière d’un Coureur, et se déplaçant sans capturer comme le Sauteur de type Lion correspondant.

Le Faro est la « Tour argentine », le Loco le Fou argentin, la Señora la Dame argentine. On peut écrire : Faro = Tour « capturing » + Tour-lion « no capturing »...

Les pièces argentines forment un sous-ensemble des Tireurs. À noter que si une pièce argentine est le tireur X/Y, le tireur Y/X est une pièce chinoise.

On peut définir d’autres pièces argentines à partir des Coureurs féeriques, comme le Cavalier de la nuit, la Rose...

Voir aussi : Pièces Canon, Pièces marines, Pièces chinoises.

Histoire

Pièces inventées par Manfred Rittirsch, et présentées à Andernach en 2016. Origine du nom : l’Argentine est aux antipodes de la Chine, or si une pièce chinoise est le tireur X/Y, le tireur Y/X sera une pièce argentine.

« Why Argentinian ? The answer is in the geographic location : What is the antipode location to China ? It is Argentina ! And so is Argentinian chess, the antipode to Chinese chess (Leo, Pao, Vao, Mao…) » Oliver Sick in juliasfairies.com, 2016.

« Bohrte man von Peking aus ein Loch mitten durch die Erde, käme man in der Nähe von Buenos Aires in Argentinien wieder heraus. Dies ist der Grund für den Namen Argentinisches Schach, das Manfred Rittirsch dieses Jahr in Andernach vorgestellt hat : Es ist quasi die Antiform des Chinesischen Schachs ». Thomas Brand in thbrand.de, mai 2016.

Traductions

  • Allemand : Argentinischen Steine
  • Anglais : Argentinian pieces



Mot(s)-clé(s) :

-  Tireur  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.