La composition échiquéenne
        Féerie



Les échecs Fusil

On modifie la règle de capture.

La capture se fait toujours sans mouvement de la pièce qui capture. La capture est possible si la pièce qui veut capturer observe la pièce à capturer. Le coup de capture comporte une seule opération, la disparition de la pièce capturée. Une pièce clouée (qui ne pourrait pas jouer aux échecs orthodoxes) peut capturer. La prise en passant est possible.

Exemples

Diagramme A ci-dessous : Avant et après le coup R×d2. La Tour noire disparaît, comme par l’envoi d’un rayon destructeur par le Roi blanc qui l’observe.

PNG - 3.8 ko
Diagramme A


Diagramme B ci-dessous : Avant et après le coup C×d4. Bien qu’il soit cloué, le Cavalier peut capturer le Pion blanc d4.

PNG - 5.7 ko
Diagramme B


À noter

  • Les coups des pièces Boomerang sont des captures equivalentes à celles des échecs Fusil. Toutefois les pièces Boomerang font un aller retour, ce qui change la longueur des coups.
  • Aux échecs Élimination, on peut faire disparaître des pièces observées ou non de son propre camp.

Traductions

  • Allemand : Flintenschach
  • Anglais : Rifle chess

Histoire

Invention de W. B. Seabrook (1921).

Vérification par ordinateur

  • WinChloe



Mot(s)-clé(s) :

  > > Capture




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.