La composition échiquéenne
        Pièces
        Sauteurs



Les Contra-sauteurs

On définit un Contra-sauteur à partir d’un Sauteur de type Sauterelle. Le changement porte sur le nombre de pas de chaque mouvement. Pour un Contra-sauteur, c’est le premier mouvement qui est constitué d’un seul pas tandis que le second est de longueur quelconque.

Exemple

On peut décomposer les coups du Fou-sauterelle en deux mouvements consécutifs :

  • Un mouvement de Fou sans capture allant jusqu’au-dessus du sautoir
  • Un pas unique de Fou dans la même direction que les pas du premier mouvement.

Le Contra-fou-sauterelle est le Contra-sauteur dérivé du Fou-sauterelle lui-même dérivé du Fou. Il joue des coups pouvant aussi être décomposés en deux mouvements. Pour cela, on intervertit les deux mouvements décrits ci-dessus :

  • Un pas unique de Fou (bond de Fers) sans capture jusqu’au-dessus du sautoir
  • Une course de Fou, avec capture possible au dernier pas, dans la même direction que le premier mouvement.

Schéma

PNG - 4.9 ko
Diagramme A

Diagramme A : Schématiquement, la course d’un Coureur est transformée en saut du Sauteur de type Sauterelle correspondant en ajoutant un sautoir sur l’avant-dernière case d’un chemin d’au moins deux cases. Ici, le chemin c7-g7 correspond à un saut de Sauterelle avec sautoir « f7 ».

On obtient un ou plusieurs sauts du Contra-sauteur correspondant en ajoutant un sautoir sur la première case d’un chemin d’au moins deux cases. Ici, le chemin c2-h2 correspond à quatre sauts de Contra-sauterelle avec sautoir « d2 ».

La formule du Contra-sauteur dérivé du Sauteur de type-sauterelle de formule « Sauteur-(n,m) » est « Contra-sauteur-(n,m) ».

Un Contra-locusauteur dérive d’un Locusauteur de la même façon.




Mot(s)-clé(s) :

-  Contra-sauteur  -
-  Sauteur  -




Ouvrage créé et géré à l'aide de SPIP, logiciel libre distribué sous Licence publique générale GNU (GNU GPL). Origine des images des pièces du jeu d'échecs et des échiquiers (Wikimedia Commons). D’autres informations : Echekk.